Accueil > La Mairie > Budget
  •  
  •  
  • Un ami vous recommande ...

Budget

Dans le cadre de son budget, la Mairie apporte une aide financière, entre autres, aux associations locales. Les subventions versées aux associations en 2018.

Budget 2018 : hautement maitrisé

Voici le document présenté en réunion du conseil municipal.

Le compte administratif 2017 et le budget primitif 2018 ont été présentés au Conseil Municipal le 22 mars 2018.
A l’instar de l’ensemble des communes de France, Claix a dû faire face à la baisse de ses  dotations de fonctionnement, l’Etat poursuivant son objectif de baisse de la dépense publique et de l’endettement national. 
Sur la période 2013 – 2017 la commune aura vu s’évaporer à travers les différents mécanismes attributifs des dotations un volume de ressources de l’ordre de 700 000€. C’est considérable.
Pour y faire face, l’équipe municipale a mis en place différentes stratégies de gestion, maîtrisant l’évolution de ses dépenses, optimisant les recettes, allégeant le poids de l’endettement, ce au prix d’un certain nombre d’efforts pour l’ensemble des services, efforts auxquels les contribuables ont été associés une fois, en 2016.
A savoir que cette perte de ressources représente 9% des charges de fonctionnement de la commune.
Les méthodes initiées permettent aujourd’hui d’aborder la construction des budgets dans des conditions plus favorables, avec des perspectives de marges de manœuvre qui permettent d’envisager des programmes d’investissement à la hauteur des attentes et des besoins de la population. 
La gestion 2017 bénéficie de cette démarche, le résultat de clôture en témoigne, de même que le budget primitif 2018 dont l’équilibre est assuré sans recours à l’emprunt.

Les résultats budgétaires de l’année 2017.

L’année 2017 fait ressortir un solde excédentaire net de 2 314 188,80€, 1 026 882,17 € imputables à la section de fonctionnement, 1 287 306,63 € à la section d’investissement. L’effort d’équipement sur l’année est de l’ordre de 1,4 M€, avec notamment une 1ère tranche de travaux au gymnase Pompidou, la fin des travaux de l’école Jules Ferry, la poursuite de plan climat, l’entretien du patrimoine,… Ce résultat de clôture joue un rôle important dans la construction du budget 2018 et en facilite l’équilibre.

Les prévisions budgétaires pour 2018.

Augmenter les niveaux d’épargne

Le conseil municipal s’est réuni le 8 février 2018 et a débattu des orientations générales qui président à l’élaboration du budget 2018. Parmi les principaux objectifs, ressortait la nécessité de disposer d’un niveau d’épargne suffisant pour éviter un recours à l’emprunt. La poursuite du désendettement, même si il est plus faible que la moyenne, fait partie des stratégies mises en œuvre.
Le niveau d’épargne correspond à la différence entre l’ensemble des recettes de fonctionnement dont dispose la commune et l’ensemble des dépenses de fonctionnement auxquelles elle fait face. Plus cette épargne est importante, moins la commune recoure à l’emprunt. C’est la règle d’or de cette construction budgétaire.
Sur le principe c’est très simple, on procède comme le ferait un ménage, en tenant compte de l’ensemble des ressources dont on dispose puis on finance l’ensemble des charges de fonctionnement ainsi que le remboursement des emprunts.

Montant des recettes de l’année 2018 : 9 399  025€
Dépenses de fonctionnement à financer : 8 309 510 €
Montant de l’annuité à financer : 762 000 €
Epargne disponible 327 515 €

Maîtrise de l’évolution des charges

Pour atteindre l’objectif on consent plusieurs efforts sensibles, une baisse de 13% des moyens généraux soit environ 320 000€, une stabilité totale des frais de personnel. Globalement les charges de fonctionnement baissent de 345 000€. Les recettes de fonctionnement évoluent à la hausse de 147 000€, sans augmentation des taux d’imposition.
A noter que la commune doit faire face à l’augmentation de la pénalité SRU pour insuffisance de logements sociaux qui passe de 85 000€ en valeur 2017 à 220 000€ au BP 2018. Cette question est un point « dur » du budget pour le moment peu contournable qui dégrade la situation et anéantit une partie des efforts consentis par ailleurs.

La section d’investissement.

Le programme d’investissement s’annonce ambitieux avec un effort d’équipement de l’ordre de 2 600 000 €. On consacrera 1 290 000€ au gros entretien du patrimoine et renouvellement des équipements (dont 270 000€ pour l’entretien des bâtiments, 200 000€ pour les espaces verts, 170 000€ dédiés à l’éclairage public la majeure partie des travaux dans le cadre du plan climat), 201 000€ pour le renouvellement des moyens informatiques, …).
On consacrera 1 200 000€ aux travaux structurants, avec la 2ème tranche de travaux de réhabilitation du gymnase Pompidou, la création du cabinet médical, l’aménagement de l’avenue de Bougault, l’aménagement du parvis devant l’école Pont Rouge, …
Le programme de financement est entièrement financé sur fonds propres et ne fait appel à aucun emprunt.  Les financements proviennent des subventions des partenaires (263 300€) du FCTVA (259 760€) de la capacité de financement en provenance de la section d’investissement (948 635€ dont 531 000€ dédié au remboursement des emprunts) et enfin 1 646 454€ au titre du résultat excédentaire 2017.

Les points forts de ce budget 2018 :

  • La réduction des dépenses de fonctionnement sans remise en question des niveaux de services aux usagers.
  • L’optimisation des recettes ce qui permet d’entrevoir leur augmentation sans recours à la pression fiscale.
  • En conséquence des niveaux d’épargne en hausse et une amélioration de la situation financière
  • Un programme d’investissement totalement autofinancé.

Haut de page

 


Agenda

precedentDécembre 2017suivant
 LMMJVSD
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Prochainement

06/11/2018 Accueil des nouveaux claixois

Vous êtes arrivés à claix ces derniers mois... Rendez-vous à la réception d'accueil des nouveaux claix, 18h30 au Déclic.


Voir tous les événements