Accueil > La Mairie > Conseil municipal > Expression politique
  •  
  •  
  • Un ami vous recommande ...

Expression politique

Les groupes politiques du Conseil Municipal s'expriment : 
avril 2018

Groupe majoritaire - Aux côtés des claixois

Bon sens et prudence pour un budget maitrisé

Ne pas augmenter les impôts locaux, maintenir les investissements et le niveau de service, poursuivre le désendettement, c’étaient les 3 axes de notre feuille de route politique afin de construire le budget de la commune pour 2018. 
Comme en 2017, il était en effet essentiel de ne pas alourdir la pression fiscale pesant sur les contribuables mais il était tout aussi important de ne pas dégrader les services rendus à la population. Une équation délicate face aux baisses de dotations de l’Etat et aux adaptations liées aux transferts de compétences (et de finances !) vers la Métropole.
Avec l’appui et l’engagement remarquables de nos agents municipaux, décision a donc été prise de ne pas accroitre la masse salariale cette année, de faire de nouvelles économies dans les moyens généraux et de réduire les charges financières (en n’empruntant pas !). Des orientations commandées par le bon sens.
Les marges de manœuvre ainsi dégagées nous permettront de bénéficier d’une agréable capacité d’autofinancement, appréciable pour continuer à investir au service de tous. 
Dans les mois qui viennent le parvis de Pont Rouge sera aménagé pour une zone de liaison conviviale entre la salle des fêtes et l’école ; dans le Bourg le cabinet médical permettra d’accueillir plusieurs nouveaux praticiens ; les investissements se poursuivront également pour tenir nos engagements dans le cadre du Plan Air Energie Climat. 
Parallèlement à ces investissements que chacun pourra très directement apprécier, il y a aussi les dépenses moins visibles mais tout aussi importantes : dans les écoles pour les enfants, au CCAS pour les familles, les anciens ou les plus fragiles, en soutien à nos associations et clubs sportifs, dans la vie quotidienne de chacun notamment pour ses démarches administratives …
En responsabilité nous devons à la fois anticiper l’avenir, planifier les dépenses et aussi avoir la capacité à répondre aux urgences qui ne manquent pas de surgir dans la gestion d’une commune (au gré d’un événement climatique par exemple ou en fonction de nouvelles obligations réglementaires).
C’est cet équilibre que nous souhaitons maintenir avec ce budget 2018, pour assurer au plus grand nombre les services de proximité au quotidien ; assurer aussi les dépenses qui nous permettent d’adapter notre commune dans le respect de son identité et du cadre de vie auquel nous sommes tant attachés.

Au plaisir d’en parler ensemble,
L’équipe Aux côtés des Claixois

Vous pouvez nous contacter à l’adresse suivante : auxcotesdesclaixois@gmail.com

 

Groupe minoritaire - Union Vivre ensemble à Claix/Claix Naturellement

Rien ne va plus, faites vos jeux !

Dès février 2017, nous avons interpelé la majorité en conseil municipal (en date du 9/02) sur la désertification médicale affichant notre préoccupation pour l’accès aux soins des plus fragiles et la dynamique économique du bourg. La réponse de l’époque : “rien n’est prévu pour favoriser l’accueil de médecins”. Un an plus tard, nous apprenons que des médecins vont bientôt s’installer dans un local de la commune. Il aura fallu mettre les élus de la majorité face à leurs responsabilités pour qu’ils agissent enfin, à défaut d’avoir été assez prévoyants pour anticiper le départ du dernier médecin généraliste du bourg en avril 2017. Il s’agit là d’une belle victoire pour l’opposition qui a poussé la majorité à agir et une belle victoire pour les Claixois !
Le 22 mars, nous avons voté contre le budget 2018, mettant en lumière des non-sens : c’est 2.3 millions d’euros non dépensés qui sont reportés sur l’exercice 2018, soit 18% du budget communal ! Alors pourquoi avoir augmenté les impôts locaux en 2016 et capitaliser un tel excédent ? Pourquoi avoir supprimé des petites aides et subventions, comme les classes transplantées et le foyer du collège si c’est pour reporter 18% du budget ? 
Dans les préconisations des services de l’Etat, l’excédent de fonctionnement doit servir en priorité au remboursement de la dette et à l’achat d’équipement, donc de l’investissement. Cette année, cet excédent est reporté sur du... fonctionnement ! Rien ne justifie ce transfert, si ce n’est remplir le bas de laine pour reporter l’année prochaine la même somme. Par ailleurs, que pourrions-nous faire avec 2.3 millions d’euros ? Si la majorité est en panne d’idées, nous en avons des pistes à proposer : centre de loisirs, mise en sécurité des axes piétons et cyclistes, construction de voiries pour désengorger certains secteurs, etc...
Enfin, cette année les revenus des agents communaux seront gelés. C’est un manque de reconnaissance à celles et ceux qui ne ménagent pas leurs efforts pour s’adapter et nous servir au quotidien : déneigement des chaussées, interventions techniques lors du glissement de terrain fin 2017, absorption des activités postales en mairie, etc. Si l’effort d’économie doit être porté par tous, que les élus montrent l’exemple et diminuent leurs indemnités qui sont toujours au maximum autorisé par la loi !

Nathalie COTTE, Patricia BOURSIN,
Dominique CAIROLA, Raphael DASILVA,
Laurence DELIGNY, Bruno GERELLI,
Anne-Marie HERNANDEZ


Agenda

 LMMJVSD
01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31

Prochainement

23/06/2018 Fête APE Ecole Malhivert

L'APE Malhivert organise la kermesse à l'école le samedi 23 juin 2018.


Voir tous les événements